La Reine dans l'ombre  - Couverture du livre

La Reine dans l'ombre

Myranda Rae

0
Views
2.3k
Chapter
15
Age Rating
18+

Résumé

Noelle est un loup-garou dans une société de vampires. Se cachant aux yeux de tous, elle vit sa vie dans l'ombre, se faisant passer pour une humaine. Lorsqu'elle attire l'attention du beau et persistant prince vampire, sera-t-elle capable de survivre à cette nouvelle attention ? Sera-t-elle le sauveur que son peuple attend ?

Afficher plus

53 Chapitres

Chapitre 1

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 3

Chapitre 4

Chapitre 4
Afficher plus

Chapitre 1

Noëlle

Le tribunal est bondé. L'arène circulaire, comme une scène, a des spectateurs assis à des balcons surélevés qui assistent au procès en retenant leur souffle.

Le procès de la reine a commencé il y a trois semaines. Tout le monde sait que ce n'est qu'une formalité. Le roi et ses conseillers veulent qu'elle disparaisse. Elle sera jugée coupable.

Je la regarde, elle est assise, la tête haute, apparemment insensible au cirque chaotique qui l'entoure. Le roi l'a accusée de trahison et de conspiration pour avoir inciter le peuple à la mutinerie.

Des rumeurs selon lesquelles elle serait pour la cause des loups-garous circulent depuis des années.

Elle est la femme vampire la plus haut placée dans le monde et dans la royauté. Elle n’a pas le droit d’adoucir la politique envers les loups-garous.

Elle est assise à côté de ses avocats, vêtue de pourpre royal, les mains liées et un bâillon sur la bouche.

Le hoquet de surprise qui s’est échappé de la bouche de tous les spectateurs lorsqu'on l’a amenée le premier jour du procès est quelque chose que je n'oublierai jamais.

Je suis sûre que le bâillon est là pour l'humilier davantage. Elle est bien trop élégante pour montrer ses dents à qui que ce soit.

C’est perturbant d’observer sa beauté surnaturelle et son aura d’autorité, portant des couleurs royales, avec des chaînes et un bâillon.

Si elle peut être enchaînée et traînée en justice, personne n'est à l'abri. Le roi fait une déclaration. Aucun acte de gentillesse envers les loups-garous ne sera toléré.

Je déteste le fait d’être assise ici. Je ne veux pas être une observatrice bouche bée de plus et participer aux commérages.

Chaque maison de vampires haut placés a un représentant ici dans le public. Qu’ils aient une place ici montre l’importance de leur statut.

Je suis servante dans la maison Vicioso. Je suis leur représentante. Je suppose que rester assise à regarder le procès toute la journée c’est mieux que de frotter les sols ou de laver les vitres.

La famille Vicioso est une bonne famille pour laquelle travailler en ce qui concerne les vampires. Le maître Vicioso travaille dans la conservation du sang. C'est un poste prestigieux qui donne un statut important à sa famille.

Sa femme et ses deux enfants sont assez corrects. Ils m'ignorent la plupart du temps. Je ne peux pas me plaindre. Je n'ai été frappée que quelques fois et jamais mordue, peu de serviteurs ou d'esclaves peuvent dire la même chose.

La lumière du soleil pénètre dans la pièce depuis le grand dôme en verre qui surplombe l'auditorium. Le soleil qui tape et la salle bondée me donnent excessivement chaud et la nausée.

Un petit rayon de lumière frappe mon uniforme jaune. Je frotte ma main sur mon pantalon, touchant le point lumineux.

Aujourd'hui sera le dernier jour où je porterai du jaune.

Le jaune n'est porté que par ceux qui n’ont pas encore été testés. Dès qu'un non-testé atteint l'âge de dix-sept ans, il est amené dans un centre de test, on le touche avec de l'argent et on le place dans le groupe correspondant.

S'il n'y a pas de réaction à l'argent, on le considère comme un humain et il reçoit un uniforme gris avec un insigne humain.

Les loups ont un collier et reçoivent des uniformes gris avec un insigne pour les identifier, également.

Les vampires portent ce qu'ils veulent. Sauf les membres de la royauté qui portent du pourpre pour montrer leur rang.

On m'emmène me faire tester ce soir. Je suis une louve mais je serai placée avec les humains. Un plan a été mis en place pour moi depuis des années.

Ma tante travaillait au bureau de l'état civil quand j'étais jeune. Elle a changé mon année de naissance sur mes papiers. En fait, je vais avoir dix-huit ans demain et non dix-sept. Je me suis transformée l'année dernière.

J'ai passé cette année à m'entraîner, en secret. Je peux maintenant tenir de l'argent sans réagir pendant onze minutes. Ma tante et mon oncle font partie d'un groupe de résistance clandestin.

Je sais que je ne suis pas la seule personne dont ils ont modifié le dossier, mais pour ma sécurité, on ne me parle pas des autres.

La résistance travaille en secret depuis des années pour sortir notre espèce de l'esclavage et de l'asservissement.

Mon année d'entraînement à l'argent m'empêchera de recevoir un collier, c’est une puce implantée dans le cou qui empêche les loups de se transformer.

Cette pratique est cruelle et atrocement douloureuse. La plupart des loups n'ont jamais la possibilité de se transformer avant que les liens avec leurs racines ancestrales, leur meute, leur lignée, ne soient coupée, les rendant inaccessibles.

Je n'ai pu me transformer que peu de fois parce que ce n'est pas sûr. Et pourtant, je ne sais pas ce que je ferais si ma louve était soudainement enfermée, si on m'enlevait ma capacité à me transformer.

Je frotte mes paumes en sueur sur mon pantalon. Je sais que je peux faire face à l'argent. J'ai été entraînée à contrôler ma louve lorsqu'on la provoque, de sorte que je ne me transforme que si c'est sans danger.

Je sais que je peux m'en sortir ce soir, mais je suis stressée. Ce qui va se passer ce soir va façonner le reste de ma vie.

Si je ne suis pas concentrée et que je réagis à l'argent, ma louve sera tuée et je serai réduite en esclavage ou exécutée s'ils détectent ma tentative de les tromper.

On donne des emplois aux humains. Pas de bons emplois, mais ils ont quand même un petit semblant de liberté. Ils reçoivent un salaire correct pour leur travail et sont généralement traités avec un minimum de décence.

Ils ont des options, la plupart ne sont pas géniales, mais c'est plus que ce qu'un loup peut avoir.

Les loups sont plus forts et plus rapides que les humains, même sans la capacité de se transformer.

Si quelqu'un lors du test est considéré comme un loup, sa vie, à partir de ce jour-là, appartient aux vampires et plus précisément au roi.

Les loups sont soumis à un travail manuel éreintant pour lequel ils ne sont pas bien payés.

Les traditions et les coutumes de notre espèce ont été étouffées depuis longtemps et les meutes ont été soit totalement éradiquées, soit enfouies sous terre.

Je suis impatiente d’être à ce soir. Je veux juste que ce soit terminé. L’attente est presque trop dure à supporter.

Je me demande si c'est ce que ressent la reine tous les jours ? Elle sait qu'elle sera déclarée coupable et exécutée. Ce procès est un spectacle, c’est une façon pour le roi de prouver sa suprématie.

Je la fixe à nouveau. Depuis mon siège, je vois le profil de son visage élégant.

Les gens disent qu'elle est la plus belle femme du monde. Ses yeux couleur miel brillent presque. Sa peau est sans défaut et parfaitement lisse.

Le roi, que je n'ai vu qu'une fois de loin, a l'air aussi mortel que beau. Son visage est beau, mais sa cruauté est aussi visible que n'importe quel attribut physique.

On dit que leur fils, le prince Phoenix, est aussi beau que sa mère. Je ne l'ai jamais vu. Il est protégé dans le château, tenu à l'écart de la lie de la société.

Le roi et la reine semblent former un drôle de couple, mariés depuis plus de trois cents ans, selon les rumeurs.

Il est l'exemple même du vampire : mort et froid, sans un cœur battant pour lui donner de la sympathie ou de la gentillesse.

La reine a gardé une chaleur en elle, une lueur qui lui vient de l'intérieur et qui s'échappe de ses yeux.

Elle est morte, son cœur a cessé de battre il y a des siècles, mais elle a gardé une once d'humanité, une petite lueur de gentillesse qui fait défaut à la plupart des vampires.

Je déteste écouter les murmures orduriers de personnes qui n'en savent pas plus que moi sur la situation, mais ces derniers temps, je ne peux pas m'en empêcher. C'est partout.

Les gens disent que la reine a pris un amant loup-garou, ou qu'elle a libéré de dangereux criminels des cachots. Des ragots de pacotille se diffusent partout.

Je me demande s'il y a une part de vérité dans tout cela. Soutient-elle notre cause ? Changerait-elle nos destins si elle le pouvait ?

Même s'il y a probablement peu de vérité dans ces murmures, j'aime croire qu'elle est de notre côté. Ça me donne l'espoir qu'un jour, on nous permettra d’avoir plus de droits que maintenant.

Le marteau du juge martelant le tas me ramène à la réalité.

« Nous allons ajourner pour aujourd'hui. Nous entendrons les arguments finaux lundi. »

Je regarde depuis mon siège la reine être escortée hors de la salle d'audience, les yeux braqués vers le sol. J’ai de la compassion pour elle. Je ne sais pas pourquoi je ressens ça.

Qu'elle ait de la sympathie pour notre existence misérable ou non, elle est la reine des vampires.

La sympathie ne va pas plus loin. Je devrais la détester, mais ça n’est pas le cas. Je crois comprendre quelque chose. J'ai l'impression que, vampire ou loup-garou, nous sommes dans le même bateau. Nous ne sommes pas maîtres de nos destins.

Chapitre suivant
Noté 4.4 de 5 sur l'App Store
82.5K Ratings
Galatea logo

Lecture illimitée, expériences immersives.

Facebook de GalateaInstagram de GalateaTikTok de Galatea