Surprise d’Anniversaire - Couverture du livre

Surprise d’Anniversaire

Meghann Crane

0
Views
2.3k
Chapter
15
Age Rating
18+

Résumé

De l'univers de " Amoureuse des Frères de la Mafia " :

C'est l'anniversaire de Kyle et Max et Dimitri en profitent pour lui concocter une nuit torride qu'elle n'est pas prête d'oublier.

Classification par âge : 18+

Afficher plus

2 Chapitres

Chapitre 1

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 2

Chapitre 1

Surprise d'anniversaire

« Tu penses qu'ils vont aimer ? » ai-je demandé à Varina.

Je portais une robe rouge qui épousait mes courbes. Depuis mon accouchement, j'avais davantage confiance en mon corps.

J'avais eu peur que la naissance d'Evie ne ruine mon corps en me laissant la peau flasque et des vergetures, mais au contraire, cela m’avait offert de nouvelles courbes et une poitrine plus avantageuse.

J'étais sûre que mes seins allaient rétrécir à la fin de mon allaitement, mais pour l'instant, j'aimais avoir un décolleté digne de ce nom.

« Ils aimeront tout ce que tu porteras, ou ce que tu ne porteras pas, si tu vois ce que je veux dire », a plaisanté Varina.

« Je suis sûre qu'ils préféreraient que je me promène nue. Si seulement il n’y avait pas des gens à constamment entrer et sortir de la maison. »

Je n'ai pas pu m'empêcher de glousser. Honnêtement, ai-je pensé, ~ça ne les dérangerait probablement pas, surtout pas Max~. Max avait un penchant pour l'exhibitionnisme, et je savais que c'était quelque chose qu'il souhaitait que j'explore davantage.

« Sais-tu ce qu’ils ont prévu pour ton anniversaire ? »

« Non, ils m'ont seulement dit d'être prête à l’heure et de veiller à être bien habillée ».

« Il faudra que tu me racontes tout… Enfin, peut-être pas tout. Ce sont mes cousins tout de même. »

« Ne t'inquiète pas, ce qui se passe entre nous trois reste entre nous trois. »

« Hum. Tu sais que les garçons parlent de nous, n'est-ce pas ? »

« Oh mon Dieu ! J'espère que non. Pauvre Ryan. »

Cela nous a fait éclater de rire. Varina était devenue la sœur dont j’avais toujours rêvé, et je sentais que je pouvais tout partager avec elle sans craindre d'être jugée.

Malheureusement, beaucoup de gens jugeaient ma relation avec Max et Dimitri, mais je les aimais, et c'était la seule chose qui comptait finalement.

« Oh ! Ils m'attendent en bas », ai-je dit à Varina. « Max vient de m'envoyer un message pour me demander si j'étais prête. »

« Ne les fais pas attendre ! Vas-y et rends-moi fière », a-t-elle dit avec un clin d'œil.

J'ai apporté la touche finale à mon maquillage avant d'attraper ma pochette et de descendre. Max et Dimitri m'attendaient en bas de l'escalier.

Même s’ils étaient vêtus de costumes, l’absence de cravate et leurs boutons du haut défaits, révélant ainsi un soupçon de leur peau, leur donnaient un air décontracté. Ces deux-là me coupaient toujours le souffle.

« Tu es magnifique, Petite Abeille », a dit Max en m'embrassant brièvement avant de s'écarter pour laisser la place à Dimitri, qui s'est approché à son tour pour me déposer un baiser sur les lèvres.

La main de Dimitri a rapidement effleuré mes fesses avant de se retirer.

« On peut y aller, Myshka ? »

J'ai secoué la tête pour acquiescer. J'aimais le fait que ces deux-là aient des surnoms différents pour moi. Auparavant, je détestais le surnom que Max m’avait choisi, mais j’avais fini par apprendre à l’aimer.

Max m'a pris la main alors que Dimitri passait devant nous pour ouvrir la porte.

« Où m'emmenez-vous ? » ai-je demandé lorsque la portière s'est refermée.

« Quelque part où nous ne serons que tous les trois », a répondu Max.

« Est-ce qu'il y a de quoi manger ? » J'étais affamée. Aussi excitée que je sois par ce qu'ils avaient prévu, s’il n’y avait pas de nourriture, j'allais être un peu contrariée. Dimitri a souri.

« Il y a de la nourriture. Cela fait un moment que nous n'avons pas passé de temps seuls, alors détends-toi et profite de la soirée », a-t-il dit avec un doigt sur le menton pour rapprocher mon visage du sien et déposer un doux baiser sur mes lèvres.

Le baiser était si doux que je ne l'ai presque pas senti.

« J'adore passer du temps avec vous deux », ai-je murmuré. C'était la vérité. Peu importe ce que nous faisions ou si cela se terminait par des rapports sexuels, j’aimais tout simplement être avec eux. Et je ne voulais pas qu'il en soit autrement.

Tandis que nous continuions à rouler, il ne m'a pas fallu longtemps pour réaliser que nous nous dirigions vers la maison de la plage. Un sourire a immédiatement grandi sur mon visage.

« Vous avez préparé la maison de la plage ? »

« Pas la maison de la plage », a répondu Max de manière évasive.

Je m’efforçais de ne plus poser de questions, et j’attendais patiemment d’arriver à destination.

Nous nous sommes arrêtés à notre place de parking habituelle, celle que nous utilisions toujours lorsque nous séjournions à la maison de la plage. Dimitri m'a aidée à sortir de la voiture, et les deux garçons ont marché de chaque côté de moi en me conduisant plus près de la mer.

Un pique-nique avait été installé sur la plage. Il y avait même un petit feu allumé pour nous, ainsi que de la nourriture.

« Eh bien, c'est plutôt romantique. Je ne savais pas que vous étiez capables d'être romantiques », ai-je affirmé en plaisantant.

« Seulement pour toi », a dit Dimitri d’un air affectueux.

Ils ont attendu que je m’installe avant de prendre place à leur tour. Max s'est assis à ma droite et Dimitri à ma gauche. Ils ont déballé la nourriture, révélant tous mes plats préférés. Même s’il s’agissait d’un repas simple, c'était exactement ce que je voulais.

« Mangeons », a suggéré Max.

Pendant le repas, nous avons profité d'une vue magnifique sur la mer et le coucher de soleil. Cela n'aurait pas pu être plus parfait. C'était sans aucun doute le meilleur rencard que j'avais eu, et ce n'était même pas encore terminé.

« C'est tellement joli. J'aimerais que nous passions plus de temps avec Evie ici. »

Max m'a embrassée sur le côté de la tête. « Nous le ferons, Petite Abeille », a-t-il dit doucement alors que ses lèvres effleuraient le côté de mon visage et commençaient à descendre vers mon cou. Ses baisers causaient la chair de poule dans leur sillage.

Pendant ce temps, Dimitri a fait passer ses lèvres de ma main à mon épaule. C'était comme si mon corps fondait à cause de leur contact.

« Qu'est-ce que vous faites ? » ai-je demandé, à bout de souffle.

« C’est toi le dessert, Myshka ».

Chapitre suivant
Noté 4.4 de 5 sur l'App Store
82.5K Ratings
Galatea logo

Lecture illimitée, expériences immersives.

Facebook de GalateaInstagram de GalateaTikTok de Galatea